Entrez dans vos rêves, complètement détraqués, où tout vous est permis.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Inscriptions ouvertes : duel de cauchemars - duel de pensées

Partagez | 
 

 Le spectre et chez toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mao Kazuki

avatar

Messages : 5

Feuille de personnage
Duel de pensé gagné:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le spectre et chez toi   Jeu 24 Juin - 16:46

Il est tard et je vais me coucher...
J'y suis le monde des cauchemars.
J'ouvre les yeux et je me retrouve chez moi dans la cuisine, soudain je vois passer une ombre sinistre devant moi, elle est noir grande un regard vicieux qui vous fixe à vous faire prendre vos jambes à votre cou... affraid
Et d'ailleur c'est ce que je fais, je pars en courant le plus loin possible ou je pourrais chercher de l'aide,
pendant que je cours à perdre allaine le spectre, lui, me suis sans toucher le sol mais en volant avec cette espèce de cape avec un grand capuchon qui lui tombe sur le visage, ce qui ne m'empèche pas de voir ses yeux petits et sournois et ses petites dents noirs en formes de pieux...
A force de courire sans trop regarder ou je mets mes pieds nus qui me font mal, je tombe sur la maison de nos ami...
Sans perdre une seconde, j'ouvre la porte qui heureusement était ouverte, je fonce chercher quelqun mais il n'y a personne, a moins que si je le vois au milieu de la pièce je vois notre amis debout, il ne bouge pas mais il fixe le fourneau de ses yeux rouges eux aussi.
Sans le faire exprès je trébuche et tombe par terre, mais dans ma chute je fais voler une barre de métal qui était dans le feu, elle avait le bout rougie par la braise et elle va, dans sa folle course, frapper l'homme qui je vous le rappelle se trouve toujours au milieu de la pièce.
A ce moment la il secous la tête comme...réscusiter, il n'a plus les yeux rouge mais bleu comme d'habitude.
Ouf je viens de trouver comment me débarasser de se foutu spectre, en parlant du loup...
C'est justement l'affreux fantome qui viens d'apparaître dans le salon, sans ésiter une seconde je saute sur la barre de métal et frappe de tout mes forces sur le thorax de la bêstiole...
Soudain le monstreux monstre éclate en mille morceaux et les morceaux ce transfome eux même en pillète d'or.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sassou battô

avatar

Féminin Messages : 54
Localisation : Cauchemar.
Humeur : Cauchemar.

Feuille de personnage
Duel de pensé gagné:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le spectre et chez toi   Ven 25 Juin - 6:16

Je m'endors d'humeur sadique et décide d'exercer mon métier de manipulatrice de cauchemars pour me défouler un peu. Je erre un moment entre les songes, en cherchant un à mon goût. Je tombe finalement sur celui d'une personne, étant déjà un cauchemar à la base, mais que le rêveur -la rêveuse en l'occurrence- vient de solutionner. Elle a poignardé le fantôme qui la poursuivait avec une barre en métal, le faisant exploser en poussière d'or. Quel pied ! Voilà comment faire.
Je m'approche discrètement, ma forme de petit crâne stylisé aux somptueuses ailes noires et rouges me permettant de me cache facilement, je commande aux paillettes d'or.
Lentement, elles se soulèvent en un nuage, qui se sépare en trois parties distinctes. Chaque petite volute devient la silhouette nébuleuse d'un spectre nain, pas plus grand qu'un enfant de trois ans. Seulement les revenants aurifères ne font pas dans la demi mesure.
Le premier transforme une partie de son quota de métal précieux en une somptueuse épée qui, après une touche fantaisistes, se retrouve incrustée de joyaux.
Le second voit apparaître entre ses mains dorées et avides un arc jaune et luisant, accompagnées de flèches du même métal, et à la pointe de rubis.
Le dernier, suivant ses frères, reçoit deux longues dagues effilées à la garde incrustée chacune d'une grosse pierre rouge sang.
Ils poussent à l'unisson un ricanement démoniaque, assez effrayant, pour l'heure. Chacune faisant tournoyer son arme à sa façon, ils se mirent à harceler la petite fille de rires sardoniques et de démonstrations de leur arme, sans pour autant la frapper encore.
Je regarde la scène, satisfaite et souriante, pour autant que cet étirement des lèves soit possible pour un crâne ailé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mao Kazuki

avatar

Messages : 5

Feuille de personnage
Duel de pensé gagné:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le spectre et chez toi   Ven 25 Juin - 11:51

Fier de moi je regardais la poussière d'or voler un petit peu partout, soudain je la vois se former en trois groupes qui, eux se transforme en petit bonhomme avec un regard térrifiant qui n'arrete pas de rigoler... ou plutôt de ricaner.
Ils ont tous fait apparaitre une arme plus dangereuses les une que les autres, le 1er à choisi une grande épée, le 2eme à preférer prendre un arc et enfin le 3eme à prit une dague.
Les trois armes sont incruster de pierres précieuses.
Les trois ... CHOSES commencent à frapper, tirer et fraccasser les choses autour d'eux mais sans jamais essayer de me toucher moi.
soudain prise de surprise, je lache la barre qui vient frapper le plancher avec force, sauf que je n'avais pas penser que le feu au bout d'un moment sa ferait flamber n'importe quoi et comme vous le savez le plancher c'est en bois et le bois sa prend feu facilement...
Donc comme je vous l'ai expliquez le plancher commence à prendre feu par si et par là, les nains (je sais c'est pas gentil mais ils ne sont pas plus grand q'un enfant de maternelle) eux ricanent toujours, le feu ne les touchent pas ils volent et c'est à ce moment là que les petits hommes commencent à me foncer dessus à tour de rôle et à essayer de me frapper je dis bien ESSAYER mais si ça continue comme ça ils vont bien finir par réussir leur coup...
C'est alors que je vois dans le coin de la pièce un petit crâne qui vole, il est là à observer la scene avec amusement, au début je trouvais ça normal un crâne dans un cauchemars mais il à quand même quelque chose d'anormal...
Il bouge et semble dire quelquechose on aurait dit qu'il encourageait les bestioles (si je pui dire) c'est alors qu'avec un coup de pied majistrale je l'envoi dans les airs et le renvoi de mon cauchemard au meme moment les trois éclatent comme des ballons et redevienent ce qu'ils étaient : de la poussière d'or.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sassou battô

avatar

Féminin Messages : 54
Localisation : Cauchemar.
Humeur : Cauchemar.

Feuille de personnage
Duel de pensé gagné:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le spectre et chez toi   Ven 25 Juin - 12:40

Je suis parfaitement satisfaite de mon coup jusqu'au moment où la petite fille me repère. Toute à mon amusement, je n'ai pas pris la peine de me cacher. Elle s'approche de moi d'un air furibond et me fait faire un vol plané malencontreux d'un magistral coup de pied. La peste ! D'une humeur soudain aussi noire qu'un jour d'orage, je répare d'un geste négligent l'une de mes ailes, cassée par le choc, et fais face à la gamine, grossissant petit à petit. À Mesure que je grossis, je deviens de simplement chou à Impressionnante, puis à terrifiante. D'une voix caverneuse, je déclame d'un air grandiloquent chargé de menaces :
_Tu as osé me frapper. Ne sais tu donc pas qui je suis ? Je te maudis. puis, m'adressant aux spectres : Vous trois ! Ne nous regardez pas comme deux ronds de flanc ! Rendez vous utiles !
Reprenant d'un seul coup ma petite taille, j'exécute une trentaines de cercles concentriques dans les ailes à toute allure puis disparais dans une nuée de poussière rouge sombre, quittant le rêve. Ayant peu de pouvoir sur ce songe qui 'est pas mien, je préfère m'en aller dignement que me faire transformer en haricot. La malédiction que lancée à l'enfant était évidemment une parole en l'air, tout comme la question. Comment pourrait-elle savoir qui je suis ? Et en quoi serait-ce important ? Cependant, la petite fille ignore tout cela, et mon bluff aura incessamment un effet effrayant sur elle pendant plusieurs nuits. Quand on ne peut pas agir sur les rêves, autant faire de la psychologie.
Les trois petits spectres détruisent encore quelques objets, puis se jettent sur la jeune fille, fondent et l'engluent dans l'or avec un dernier ricanement mauvais. Inutile mais théâtral. Maîtresse de ce rêve, elle n'aurait aucun problème à s'en débarrasser. Je me réveillai dans mon lit et me rendormis d'un sommeil sans rêve.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onibi

avatar

Messages : 100

Feuille de personnage
Duel de pensé gagné:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le spectre et chez toi   Jeu 15 Juil - 12:49

J'observais la dernière scène, où le principal acteur était un crane aux ailes de chauve-souris. Un manipulateur de cauchemars, certainement. Des flammes apparurent au mot "cauchemars", ce qui montrait que la jeune victime laissait bien trop libre cours à son rêve, même si mon humeur infernale me donnait une bonne prise sur le cauchemars. Mais mon intention n'était pas de manipuler les pensés de la rêveuse. Juste de lui faire peur.
Je lâchai alors un rire sournois, cristallin et retentissant, avant d'enflammer les nains devant leurs victime. Puis j'affirmai, tout en me moquant :
"La prochaine fois tu auras affaire à deux cauchemars dans un !"
Puis je disparu.


Feu Follet Rénovateur




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-element.forum-pro.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le spectre et chez toi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le spectre et chez toi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Manipulation :: Les mondes des songes. :: ₪Le monde des cauchemars₪-
Sauter vers: